Appli mobiles, commandes vocales, intention de recherche… ces pratiques qui révolutionnent le SEO

Article écrit par Ayoub El_Haroussi.

Pour chaque stratégie marketing, il est crucial de travailler à « son bon référencement naturel », c’est-à-dire s’assurer d’apparaître en première page d’une recherche Google (95% du marché des moteurs de recherche). Initialement basé sur l’utilisation des “bons” mots-clés et sur la redirection des liens internes ou externes, l’algorithme d’optimisation du référencement naturel ne cesse d’évoluer. Google, par exemple, s’appuie sur de nombreux critères de performance pour classer les sites web. Or cette liste de critères change régulièrement pour s’adapter aux nouvelles tendances.

 

Avoir un site compatible « mobile », un impératif !

Parmi les dernières tendances qui ont impacté l’algorithme du référencement naturel se trouve les sites webmobile. C’est-à-dire un site qui s’adapte au format et à la capacité de l’appareil (Smartphone, Tablette…), appelé site responsive et adaptative. En lançant le premier Index mobile en début d’année, Google a souhaité privilégier l’expérience utilisateur. Désormais les directions marketing/ digital sont prévenues, la version mobile d’un site aura un impact non négligeable dans le classement général de ce site en page de recherche. L’adaptabilité du site web, le temps de chargement des pages, et sa navigation sur des appareils mobiles deviennent donc des critères à ne pas ignorer.

 

L’essor de la recherche vocale révolutionne les modes de référencement

L’adoption croissante des assistants à commande vocale tels que Google Home, Amazon Echo, Siri ou Alexa, prouve que le mode de requêtes utilisateurs évolue lui aussi. Pour intégrer ces nouveaux usages, Google intègre aussi désormais dans son algorithme de référencement naturel les sites capables de répondre facilement aux requêtes vocales.

Pour les entreprises, il faut donc agir et optimiser les stratégies de référencement en tenant compte de la syntaxe utilisée dans le langage quotidien. Les outils facilitant les commandes vocales recherchent des résultats instantanés aux questions posées par l’utilisateur. Ces intelligences artificielles doivent pouvoir analyser rapidement le contenu pour répondre à la requête du demandeur. Il convient donc de leur faciliter la tâche avec un contenu fournissant des réponses courtes et précises (grâce à des sections FAQ et Q/R adaptées par exemple).

 

Google Answer box : L’innovation à double tranchant

Toujours dans l’objectif d’améliorer l’expérience utilisateur, Google propose maintenant un extrait – « Featured Snippet » – en tête des résultats. Cet extrait en vedette, appelé également “Google Answer Box”, fournit une réponse rapide (définition, chiffres, biographie, résumé de livre…) à la requête de l’utilisateur, réduisant ainsi le nombre de clics et le temps de sélection du meilleur lien.

Néanmoins la Google Answer Box est perçue comme une innovation à double tranchant. Les extraits affichés sont accompagnés du lien vers le site du contenu, lui offrant un avantage sur les autres sites classés en première page. Cependant l’utilisateur ayant déjà accès à l’information risque de moins cliquer sur le lien associé. Ou s’il clique pour une recherche d’information rapide, ne rester que quelques secondes sur le site, fera augmenter le taux de rebond et réduire le taux de conversion.

Pour apparaître dans le Google Answer Box, il faudra faire partie du top 5 des résultats. Pour ceci, différentes bonnes pratiques sont proposées, notamment, la structuration de la donnée (tableaux, listes), utilisations de balisage schema.org ou l’utilisation des réponses courtes (250 à 350 caractères).

Par ailleurs, l’utilisation de la Google Search Box pour des paragraphes plus longs ou des listes numérotées, oblige l’utilisateur à cliquer sur le lien du site pour accéder à l’intégralité de l’article. Ceci est souvent le cas pour les requêtes d’information très techniques. L’utilisateur voit la Google Search Box en premier, décide de lire la réponse courte puis choisit de continuer de lire l’article en cliquant sur le lien figurant dans la Google Search Box.

L’extrait affiché peut même contenir un Call to Action. Il est possible par exemple d’ajouter un bouton de téléchargement qui incitera l‘utilisateur à accéder à la page.

Produire un contenu apportant à la fois une réponse concise à une requête fréquemment recherchée et une analyse plus approfondie du sujet (accessible en accédant au site) pourrait en réalité être un grand avantage pour le site web.

 

L’intention de recherche, une pratique à analyser

Le dénominateur commun de ces nouvelles tendances est donc l’utilisateur final. L’expérience utilisateur prime et les recherches vocales facilitent l’accès au contenu souhaité. Cependant, comment organiser les centaines de milliers de sites internet pour afficher le bon contenu à l’utilisateur ? Ici, il s’agit de mieux traiter l’intention de recherche.

Un utilisateur peut avoir un besoin d’information spécifique ou générale. Par exemple, un utilisateur qui recherche des produits d’occasion (information spécifique) ne souhaite pas voir en premier les sites internet de grandes marques (information générale sur le sujet). L’intention de recherche est devenue récemment un des principaux facteurs déterminants du classement sur les moteurs de recherche.

 

Comment détermine-t-on l’intention de recherche ?

Car sans tenir compte de l’intention de recherche, nous oublions le sens caché d’une requête. Il est donc possible d’utiliser le bon mot-clé pour le mauvais type de contenu.

Déterminer l’intention de recherche commence par identifier la catégorie de la requête de l’utilisateur. Il existe trois types principaux de requêtes : informationnelles (qui peut inclure également les enquêtes commerciales telles que le classement et les comparaisons de produits), navigation et transactionnelles (achat d’un produit ou service par exemple).

Afin de mieux comprendre ce que les gens souhaitent avoir comme réponses, il convient d’examiner les pages de résultat (SERPs). Chaque élément des SERPs offre un indice quant à l’intention de recherche. Si nous reprenons l’exemple de produit d’occasion. Les résultats affichés seront des sites web de revendeurs, des publicités pour des produits d’occasion et/ou une cartographie des revendeurs physiques autour de la localisation de l’utilisateur.

En examinant les SERP pour la requête, il est immédiatement clair que la plupart des utilisateurs auront une intention commerciale.

Par la suite, nous pouvons analyser le retour sur investissement des mots-clés dans le cas d’un référencement payant. Il est intéressant de connaître le cout par clic suggéré et le niveau de compétitivité de la requête choisie. En règle générale, plus le coût suggéré et la concurrence sont élevés, plus l’intention commerciale est élevée.

 

Repenser sa stratégie de référencement constamment pour répondre aux évolutions constantes des algorithmes

Il est impératif de rester à l’affût des nouvelles tendances SEO pour s’assurer que son site Web répond bien aux exigences des moteurs de recherche.

À titre d’exemple, Google a mis à jour le 1 août 2018 son algorithme de référencement. Intitulée Medic Update, la mise à jour a impacté principalement les sites médicaux et les sites YMYL (Your Money Your Life)*. Résultats, certains sites ont vu leur ranking baisser, d’autres au contraire monter, des pages sous-évaluées réapparaitre ou descendre au fond du classement.

Les entreprises doivent idéalement prendre en considération ces nouvelles tendances, tout en continuant le travail qu’elles menaient jusqu’à présent sur le référencement. Il est essentiel d’avoir un site rapide avec du contenu pertinent et de qualité, tout en étant conscient des habitudes des visiteurs du site afin d’adapter sa stratégie de référencement.

 

————————————————————-

*Les pages YMYL peuvent être des pages sollicitant des données personnelles ou financières ou des pages offrant des conseils susceptibles d’avoir un impact sur le bonheur, la santé, la stabilité financière ou la sécurité utilisateurs.

« Extraits optimisés dans les résultats de recherche » https://support.google.com/webmasters/answer/6229325?hl=fr

« SEO Google : Les nouvelles tendances du référencement naturel en 2018 » https://www.journalducm.com/seo-google-tendances-2018/

« Tendances SEO en pratique : recherche vocale et mobile, minimalisme et émotions humaines » https://www.webmarketing-com.com/2018/01/25/69904-tendances-seo-pratique-recherche-vocale-mobile-minimalisme-emotions-humaines

« La recherche vocale une clé du SEO en 2018 » https://referencement-pme.ca/recherche-vocale-nouveau-defi/

« Google Answer Box strategy: The Dos and Don’ts” https://searchenginewatch.com/2017/05/11/google-answer-box-strategy-the-dos-and-donts/

« Google Birthday Update: Google Confirms Small Algorithm Update On September 27th “ https://www.searchenginejournal.com/google-september-update/272441/